Comment le rapport 2023 de l’AMF met l’accent sur la sécurité des épargnants face aux escroqueries financières

Le rapport annuel de 2023 de l’Autorité des marchés financiers (AMF) dévoile des statistiques surprenantes sur la prévalence des escroqueries financières en France.
Comment le rapport 2023 de l'AMF met l'accent sur la sécurité des épargnants face aux escroqueries financières
Comment le rapport 2023 de l'AMF met l'accent sur la sécurité des épargnants face aux escroqueries financières

Un regard sur l’ampleur des escroqueries financières en france

Il a été constaté que 15% des Français ont été victimes d’une arnaque financière. Pour les moins de 35 ans, ce chiffre grimpe à 35%. Ces chiffres alarmants illustrent la nécessité d’une régulation accrue et d’une éducation financière renforcée pour les consommateurs.

Un type d’escroquerie particulièrement répandu est celui qui cible les victimes d’escroqueries précédentes, en leur promettant de récupérer leurs fonds perdus moyennant une rétribution. Le rapport indique que ce type d’arnaque a été signalé dans 790 cas en 2023, soulignant la nécessité pour les épargnants de rester vigilants et informés.

Les usurpations d’identité, une tactique fréquemment utilisée par les escrocs

Le rapport de l’AMF de 2023 a également mis en lumière une autre forme d’escroquerie financière : l’usurpation d’identité d’acteurs régulés et d’autorités. En effet, 1 435 cas d’usurpation d’identité ont été signalés en 2023, dont 479 concernaient l’AMF elle-même. Cette tactique vise à tromper les épargnants en leur faisant croire qu’ils traitent avec des entités de confiance.

Face à cette menace croissante, l’AMF a fait de la protection des épargnants sa priorité. En assurant leur protection et en renforçant leur confiance, l’AMF espère pouvoir contrer l’impact néfaste des escroqueries financières sur le marché.

Les crypto-monnaies et les influenceurs, une combinaison à surveiller de près

Le rapport de l’AMF de 2023 a également mis en avant le rôle des crypto-monnaies et des influenceurs dans le paysage des escroqueries financières. Selon une étude de l’OCDE, 9% des investisseurs détiennent des cryptoactifs, un chiffre qui monte à 56% chez les moins de 35 ans. Ces jeunes investisseurs ont tendance à surestimer leurs connaissances financières et à se fier aux informations diffusées sur les réseaux sociaux ou par des influenceurs, ce qui les rend particulièrement vulnérables aux arnaques.

Afin de lutter contre les dérives des influenceurs sur les réseaux sociaux, l’AMF et l’ARPP ont lancé un certificat de l’influence responsable dans la finance. Ce certificat vise à encadrer l’influence commerciale et à protéger les consommateurs des informations trompeuses et potentiellement dangereuses.

  • 15% des Français ont été victimes d’une arnaque financière
  • 790 cas d’escroqueries ciblant les victimes d’escroqueries précédentes ont été signalés en 2023
  • 1 435 cas d’usurpation d’identité d’acteurs régulés et d’autorités ont été signalés en 2023
  • 9% des investisseurs détiennent des cryptoactifs, un chiffre qui monte à 56% chez les moins de 35 ans

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest