Comment réaliser le solivage de votre plancher en bois : Un guide incontournable pour une construction solide

Le solivage consiste en un ensemble de poutres, qui soutiennent le plancher d’une construction, qu’il s’agisse d’une nouvelle édification ou d’une rénovation.
Comment réaliser le solivage de votre plancher en bois : Un guide incontournable pour une construction solide
Comment réaliser le solivage de votre plancher en bois : Un guide incontournable pour une construction solide

Comprendre le concept du solivage

Les dimensions et l’espacement de ces poutres, aussi appelées solives, sont déterminants pour la solidité de l’ensemble.

Le choix des dimensions des solives et leur espacement dépendent de plusieurs facteurs tels que la portée, la charge appliquée et le type de bois utilisé. Les dimensions courantes pour les solives sont 38 x 184 mm ou 50 x 200 mm, tandis que l’espacement entre les solives se situe généralement entre 400 mm et 600 mm.

Le calcul du solivage étape par étape

Le calcul du solivage nécessite une approche méthodique en suivant certaines étapes. La première consiste à déterminer toutes les charges que le plancher devra supporter. Ensuite, il faut mesurer la distance entre les supports, qui donne la portée des solives. Enfin, le choix du type de bois est également crucial pour la solidité de l’ensemble.

Comme exemple, pour une maison résidentielle, une charge totale d’environ 2,4 kN/m² est souvent utilisée comme valeur de référence. En général, la portée se situe entre 3 mètres et 5 mètres. Quant au choix du bois, le pin, le sapin et l’épicéa sont souvent utilisés pour les solives en raison de leur bonne résistance et de leur disponibilité.

Exemple pratique de calcul de solivage

Imaginons que vous souhaitez installer un plancher en bois avec une portée de 4 mètres et une charge totale de 2,4 kN/m². Voici comment vous pouvez procéder au calcul de solivage :

  • Déterminez la charge : Charge permanente 50 kg/m² + Charge temporaire 150 kg/m² = Charge totale 200 kg/m² ou 2 kN/m²
  • Mesurez la portée : 4 mètres
  • Choisissez les dimensions des solives : Pour une portée de 4 mètres, des solives de 50 x 200 mm espacées de 400 mm conviendront parfaitement.

Méthodes avancées pour l’optimisation du solivage

En plus des méthodes de base, il existe d’autres techniques qui permettent d’optimiser davantage le solivage de votre plancher en bois.

Par exemple, l’utilisation d’entretoises peut améliorer la stabilité latérale des solives et réduire les vibrations du plancher. De plus, doubler les solives peut offrir un support supplémentaire. Enfin, l’utilisation de logiciels spécialisés peut faciliter les calculs complexes et offrir des recommandations précises.

Comparaison des matériaux pour le solivage

Différentes essences de bois offrent des caractéristiques variées en termes de résistance, de durabilité et de coût. Le sapin et l’épicéa sont légers et faciles à travailler, rendant leur usage courant pour les petites portées et les charges modérées.

Le chêne, en revanche, présente une densité et une résistance plus élevées, le rendant idéal pour les grandes portées et les charges plus importantes. Toutefois, il est plus coûteux et moins facile à trouver. Le bois lamellé-collé offre une grande flexibilité en termes de tailles et de formes et est très durable, mais il est plus cher que le bois massif traditionnel.

Autres facteurs à prendre en compte pour le calcul de solivage

Il est toujours préférable de prendre en compte d’autres facteurs qui peuvent influencer le choix des solives et leur installation. Par exemple, le taux d’humidité et les variations de température peuvent affecter la performance des solives en bois. L’utilisation de traitements anti-humidité peut prolonger leur durée de vie. De plus, une fois le plancher installé, il est recommandé de réaliser régulièrement des inspections pour détecter d’éventuels signes de déformation ou de faiblesse.

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest