Modifications notables en mai 2024 : coût du gaz, contribution CPF, frais de santé et MaPrimeRenov’

En mai 2024, les ménages français devront faire face à une légère augmentation du coût de l’énergie.
Modifications notables en mai 2024 : coût du gaz, contribution CPF, frais de santé et MaPrimeRenov’
Modifications notables en mai 2024 : coût du gaz, contribution CPF, frais de santé et MaPrimeRenov’

Le coût de l’énergie : une augmentation de 1,4 % du prix indicatif du gaz naturel

Le prix indicatif moyen du gaz naturel par kilowattheure (kWh) augmentera de 1,4 % par rapport à avril 2024. Cette augmentation concerne principalement les consommateurs qui utilisent le gaz pour la cuisson, l’eau chaude et le chauffage.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) justifie cette hausse par une augmentation des prix de marché de gros de gaz naturel. Il est à noter que le prix indicatif du gaz est un indicateur clé depuis la fin des tarifs réglementés de vente de gaz naturel, le 30 juin 2023.

Compte personnel de formation (CPF) : une contribution obligatoire de 100 euros

A partir du 2 mai 2024, les titulaires du Compte personnel de formation (CPF) qui suivent une formation éligible au CPF doivent s’acquitter d’une somme forfaitaire de 100 euros. Cette contribution est indépendante du coût de la formation choisie. Par ailleurs, cette somme sera revalorisée chaque année en fonction de l’indice mensuel des prix à la consommation hors tabac des ménages.

Cependant, certaines exceptions existent à cette participation obligatoire :

  • les demandeurs d’emploi ;
  • les titulaires d’un CPF dont la formation est financée par leur employeur ;
  • les titulaires d’un CPF qui effectuent une « action de reconversion » en utilisant tout ou partie de leurs points sur leur Compte professionnel de prévention (C2P).

Frais de santé : la participation forfaitaire passe de 1 à 2 €

Il y aura également du changement en matière de santé. A partir du 15 mai 2024, la participation forfaitaire, qui reste à la charge du patient après remboursement par la Sécurité sociale et par la complémentaire santé, sera doublée. Elle passera de 1 € à 2 €. Cette participation s’applique à chaque consultation ou acte réalisé par un médecin, examen radiologique ou analyse de biologie.

Il existe cependant des exceptions à cette règle. Les mineurs, les femmes enceintes (pour les examens dans le cadre de la maternité) et les bénéficiaires de la Complémentaire santé solidaire (C2S) et de l’Aide médicale d’État (AME) ne sont pas concernés par cette augmentation.

MaPrimeRénov’ : assouplissement des conditions d’accès

Concernant le logement, l’accès à l’aide MaPrimeRenov’ sera facilité pour les demandes déposées entre le 15 mai et le 31 décembre 2024. Le diagnostic de performance énergétique (DPE) ne sera plus obligatoire pour certains travaux de rénovation.

Les propriétaires de maisons classées F ou G (dites passoires thermiques) ne seront pas tenus de réaliser une rénovation d’ampleur, obligation initialement prévue au 1er juillet. Cependant, ils pourront toujours bénéficier de cette aide, même pour une rénovation partielle.

Date de déclaration fiscale

Pour finir, rappelons que les dates limites de déclaration des revenus sont les suivantes :

  • 21 mai : date limite pour les déclarations papier des revenus ;
  • 23 mai : pour les départements de 1 à 19 (et pour les non-résidents) ;
  • 30 mai : pour les départements de 20 à 54 ;
  • 6 juin : pour les départements de 55 à 976.

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest