Rénover votre maison efficacement : Comprendre le fonctionnement de l’isolation par insufflation et estimer son coût

L’isolation par insufflation, également connue sous le nom d’isolation centrale, est une méthode d’isolation thermique qui consiste à insérer des matériaux isolants en vrac dans des cavités, comme dans un plancher ou un mur à double paroi.
Rénover votre maison efficacement : Comprendre le fonctionnement de l'isolation par insufflation et estimer son coût
Rénover votre maison efficacement : Comprendre le fonctionnement de l'isolation par insufflation et estimer son coût

Comprendre l’isolation par insufflation

Ce procédé est très efficace pour améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, qu’ils soient anciens ou nouveaux.

La mise en œuvre de cette méthode nécessite l’utilisation de machines d’injection et une certaine préparation des supports. Pour éviter tout blocage du tuyau d’injection, une profondeur minimale de 45 mm est requise. En termes de réglementation thermique, une conductivité thermique maximale de 0,045 W/(m-K) doit être respectée.

Pertinence de l’isolation par insufflation

L’isolation par insufflation est particulièrement utile pour les bâtiments anciens nécessitant une isolation ultérieure complète. Cette méthode est efficace pour isoler les zones difficiles d’accès ou les structures complexes où l’utilisation de panneaux isolants traditionnels n’est pas possible.

En outre, l’isolation par insufflation est utilisée pour améliorer l’isolation thermique de certains murs extérieurs. Par exemple, dans les maisons construites avec une double paroi jusqu’aux années 1990. L’isolation par insufflation est possible si l’espace entre les murs est suffisamment profond, au moins 45 mm pour éviter le blocage du tuyau d’insufflation.

Limitations de l’isolation par insufflation

Malgré ses nombreux avantages, notamment son efficacité, sa rapidité et son faible niveau de saleté, l’isolation par insufflation présente certaines limitations. Son efficacité est proportionnelle à la taille des espaces vides à isoler, et elle nécessite l’intervention de spécialistes pour un résultat optimal.

Une mauvaise mise en œuvre peut entraîner des défauts d’isolation, des pertes de chaleur et la formation de ponts thermiques. De plus, le choix du matériau d’isolation est crucial pour éviter des problèmes tels que l’humidité et la moisissure.

Le coût de l’isolation par insufflation

Le coût de l’isolation par insufflation varie en fonction du volume à isoler et du type de matériau utilisé. Généralement, le coût moyen est de 35 € à 80 € par mètre carré. Toutefois, il est recommandé de comparer plusieurs devis pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix.

Matériaux utilisés pour l’isolation par insufflation

  • Laine de roche
  • Laine de verre
  • Cellulose
  • Polystyrène expansé (PSE)

Avantages et inconvénients de l’isolation par insufflation

Comme toute technique, l’isolation par insufflation présente des avantages et des inconvénients. Il est efficace pour isoler les zones difficiles d’accès et n’entraîne aucune perte d’espace habitable. Cependant, il est limité à certains types de construction et nécessite l’intervention de spécialistes.

En outre, l’épaisseur de l’isolation est limitée et le choix des matériaux d’isolation est restreint. En dépit de ces inconvénients, l’isolation par insufflation est une méthode rapide, durable et relativement propre pour améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment.

Foire aux questions

Quels sont les matériaux utilisés pour l’isolation par insufflation ?

La laine de roche, la laine de verre, la cellulose et le polystyrène expansé (PSE) sous forme de fibres, flocons ou granulés sont couramment utilisés pour l’isolation par insufflation. Le choix du matériau dépend de plusieurs facteurs tels que la protection contre l’incendie, la résistance à l’humidité, l’impact environnemental, l’isolation acoustique et le coût.

Combien coûte une isolation par insufflation ?

Le coût varie en fonction du volume à isoler et du type de matériau utilisé. En moyenne, le coût est compris entre 35 € et 80 € par mètre carré.

Partager :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest